Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 13:05
la paella, restaurant espagnol, rue des vinaigriers, 75010 Paris

En 1968, Jose Bosque rejoint son oncle à La Paella qu’il avait fondée en 1954.
Puis il rachète le restaurant en 1979.
Depuis lors, il célèbre à La Paella le patrimoine culinaire et coloré de l’Espagne dont fait parti sa chère province de Huesca...

 

Aujourd’hui consideré comme une institution, La Paella, le plus ancien restaurant espagnol de Paris, est avant tout une famille. Aux côtés de José oeuvrent sa femme Gilda et sa soeur Blanca.

Et aux fourneaux, l’ami de trente ans, le chef Jos Torrecillas.

 

Bar à tapas dans la salle du bas ; paella et gastronomie espagnole à l'étage ; tout ce qu'on veut en terrasse dès qu'il y a un rayon de soleil !

 

La paella est sans doute l'un des restaurant les plus conviviaux du dixième arrondissement de paris.


La recette de paella marinera du restaurant la paella est incomparable
La fabuleuse histoire de la paella est née sur les foyers champêtres valenciens et conduit jusqu'en de lointaines contrées, en Algérie, au Mexique, aux Philippines, et ailleurs encore. Le plat a beaucoup voyagé et, tel un caméléon, s'est adapté à chaque fois aux cultures alimentaires qu'il a rencontrées, en prenant quelques couleurs locales.

Avant d'aller à la découverte des paellas les plus exotiques, il faut prendre le temps de voir la lente émergeance d'un emblème de la cuisine espagnole et d'une spécialité régionale dans diverses contrées, notamment du Sud de la France. L'étude de la paella conduit ici à poser les délicates questions de la production des identités et des images de l'Autre. Ce sera le temps de considérer les "paellas authentiques", les "paellas touristiques" mais aussi des formes de commensalité particulières voire même des concours de cuisine.

En effet, au-delà des destinées d'un plat, l'histoire de la paella est aussi celle d'une cuisine, un art culinaire à l'air libre progressivement domestiqué, celle d'un savoir-faire masculin peu à peu partagé. La diversité des formules sera bien sûr évoquée comme le montre depuis longtemps l'opposition paellas de riches et paellas de pauvres ou la différence entre une paella de verduras et une paella végétarienne. Cette dernière fait partie des paellas les plus actuelles, contemporaines du sandwich ou du sushi de paella, de la paellera électrique et de la paella industrielle.





Témoignage : enfin mon mari et moi avons pu passer une tite soirée à La Paella, célèbre restaurant duquel sortent chaque jours des effluves incroyables qui torturent mes papilles quand je suis... en plein boulot !
Au menu : pour moi une paella Marinera ; pour lui une Fabada Asturiana. Une lotte fraîche et délicieuse cuisinée juste avant d'être servie avec des gambas et des langoustines fondantes (c'est moi qui ai fondu). De gros haricots cuisinés dans le jus du boudin, du chorizo, du bacon, de la poitrine de porc et du confit de canard.
Nous sommes ressortis les papilles ivres de plaisir comme il y avait longtemps ! Sincèrement incroyable et relativement accessible : ce dîner arrosé d'un pichet de Sangria et clôt sur une crème catalane et une île flottante digne des mamies cordons bleus nous a coûté 60 €.
On y reviendra !




Lisez ceci : Vous salivez ? Alors filez tout droit à La Paella !

A table...

Paëlla végétarienne
Grillade de poissons
Zarzuella de poissons
Tripes à la madrilène
Bourguignon de cerf
Filet de porc fumé
Piments de piquillo
Salade catalane
Salade ibérico
Petits calamars (dans son encre)
Délice andalou (sorbet de citron - anis)
Nougat espagnol
Délice d'Espagne (sorbet mandarine à la liqueur d'orange)


la paella, restaurant espagnol, rue des vinaigriers, 75010 Paris Au bar à tapas...

Crevettes, à l'ail et huile d'olives, bouillantes et piquantes
Moules farcies
Moules en vinaigrette
Scipions dans son ancre (chipirones)
Beignets de calamars
Filets d'anchois au vinaigre
Rondelles de poulpe chaud
Filet de porc fumé séché
Croquettes de poulet
Filet de porc fumé séché
Jambon Jabugo
Soupe froide de légumes à l'Andalouse
Petits poivrons rouges grillés d'Espagne en salade
Omelette de pommes de terre espagnoles
Fromage de brebis 6 mois
Fromage de brebis 12 mois

L'histoire des tapas et de leur invention reste vague mais quelques versions subsistent aujourd'hui. Le mot "tapa" signifie couverture ou couvercle en Espagnol, et beaucoup disent que ce sont les petites assiettes d'amuse-gueules complémentaires que les tascas servent avec les boissons des clients. En servant la boisson, les patrons placeraient l'assiette sur le verre, le couvrant ainsi.

L'Andalousie est la région considérée comme celle possédant le plus de bars à tapas en Espagne. Ici, les histoires sur l'invention des tapas disent que la pratique commença après qu'un gérant de bar généreux décida de couvrir chaque verre servi avec une tranche de jambon ou de fromage, encore une référence à la couverture. On dit aussi que les tapas ont été créés pour que la durée de consommation des boissons soit plus longue.

Les Tapas peuvent être simples ou complexes au choix de chacun. cela va des fromages, olives, canapés, jambons traditionnels ou moules sur des sticks a cocktails, à des anchois, olives ou poulpes farcis avec attention. Les toasts à l'ail, couverts de thon et de poivrons rôtis, le tout recouvert d'huile d'olive, sont un autre degré d'élaboration. C'est une pause très utile étant donné l'heure tardive des repas en Espagne, mais un nombre suffisant d'assiettes de tapas forme en lui même un excellent repas.


Tous les derniers vendredis du mois, La Paella vous propose une soirée Flamenco.

De quoi ressourcer les espagnols de Paris et dépayser les parisiens !


 

 


 

Historique du Flamenco
Le Flamenco est issu d'une tradition vivante qui remonte à la plus haute antiquité.
Il s'organise autour de 3 axes : Le chant (cante); La danse (baile); et la guitare (toques).
Le Flamenco n'a pas un genre unique, il existe des centaines de genres de morceaux différents.
Chacun d'entre eux possède une atmosphère propre et beaucoup sont des variantes régionales d'Espagne.
Bien que largement ouverts à la composition personnelle, les genres du Flamenco sont gouvernés par des règles aussi strictes que celles de la composition classique. Cet art du peuple est modelé par la joie, la souffrance. Le Flamenco est constamment influencé et modifié par le contexte social dans lequel il trouve ses racines.

Les origines du Flamenco
Les origines du Flamenco sont très floues et brumeuses. Même l'origine du mot Flamenco demeure inconnue. Certains pensent que le mot viendrait de la corruption de "Felag mengu" (Paysan fugitif en langue arabe) qui s'appliquerait aux gitans après leur proscription à la suite de l'expulsion des Maures hors d'Espagne. D'autres théories se basent sur le sens littéral du mot Flamenco (Flamand) et émettent une relation avec les serviteurs venus des Flandres faisant partie de la suite du couronnement de Charles Quint au 16eme siècle. Cet homme victime de ressentiment, on suggère que Flamenco devint un terme général d'insulte appliqué ensuite aux gitans. Mais en fait, personne n'est réellement certain de quoi que ce soit.
Des influences culturelles très variées, présentes en Espagne, ont laissé leur empreinte sur le Flamenco. En 711, les Maures conquirent "l'Al Andalus" et maintinrent leur domination jusqu'à leur expulsion finale de Grenade par le roi Ferdinand et la reine Isabelle en 1492.
Ainsi, durant ces siècles, les envahisseurs Islamiques ne détruisirent pas : ils assimilèrent. Les nations conquises eurent le droit de conserver leurs religions personnelles.
L'Espagne en tira un bénéfice musicale immense, et l'on peut encore entendre dans le Flamenco l'influence arabe (techniques enharmoniques, utilisant des intervalles plus petits que le demi-ton.)

Les Gitans et le Flamenco
Pendant la période de domination Islamique en Espagne (711-1492), les gitans, originaires d'Inde, atteignirent l'Espagne et reçurent l'autorisation d'y rester. Apres le départ des Islamiques, la tolérance culturelle pratiquée par les Maures n'a pas survécu à leur départ. Ainsi en 1499, les premières lois contres les gitans apparurent, le nomadisme fut déclaré hors la loi.
Les gitans abandonnèrent les villes et se réfugièrent dans les collines et les grottes. Leur isolement par rapport à la société les isola dans un développement artistique séparé.
Le Flamenco fut finalement crée par la fusion du Cante Gitano avec la musique traditionnelle andalouse.
C'est vers la fin du 18ème siècle que l'attitude officielle à l'égard des Gitans commença à s'assouplir. Mais les gitans restaient encore très discrets sur leur musique, qui se pratiquait en privé, en cercle fermé, sans que les étrangers ne puissent l'entendre.

L'évolution du Flamenco
C'est seulement dans la deuxième partie du 19 ème siecles que le Flamenco se democratisa et devint un art présenté au public. C'est l'avènement des Cafés cantantes (bar-concerts de l'époque) qui à partir de 1842 enclencha ce phénomène d'expansion du Flamenco. C'est aussi grâce à ces cafés cantantes que l'on vit apparaître des artistes avec des répertoires beaucoup plus diversifiés. En effet, ces cafés cantantes servirent aussi à rapprocher les traditions Andalouse (Malaguenas, Verdiales, Granadinas, Tarantas) et gitane (Seguiriyas, Soleares, Martinetes, Bulerias, Tangos...) Le chanteur resta le personnage principal, mais avec le temps le guitariste prit de plus en plus d'importance. Le niveau général de compétences s'améliora et les guitaristes inventèrent de nouvelles techniques.
En 1910, la grande époque des cafés cantantes était révolue, les goûts du public s'orientèrent vers un style de voix plus raffiné. Ce fut l'époque de la présentation théâtrale du Flamenco, de l'Opéra Flamenco" et du "Flamenco Ballet".
Après l'incursion du Flamenco dans le théâtre et la popularité croissante des concerts de guitare classique, il pouvait sembler inévitable que tôt ou tard la guitare Flamenco ferait ses début en solo dans les salles de concerts. De nombreux musiciens étaient persuadés que la guitare devait se limiter à un simple rôle d'accompagnement, ce qui retarda cet événement.

Le Flamenco aujourd'hui
Dans les années 1950, on vit réapparaître un intérêt pour le véritable Flamenco. A l'étranger, l'intérêt pour le Flamenco continue à grandir. Les concerts solos voient leur popularité s'accroître d'une façon étonnante. Les changements récents qui ont eu lieu dans le monde du Flamenco sont encore trop proches pour que nous puissions en tirer des conclusions. Cependant on peut noter en réaction à ce changement deux tendances : d'une part, on trouve les traditionnalistes qui gardent des styles biens établis. D'autre part, on trouve une école moderne, formée d'artistes groupés qui adoptent de nouveaux éléments afin de moderniser leur art sans en trahir l'essence ( certains sont inspirés du jazz et de la musique latino-américaine )
Certains signes montrent que le Flamenco pourrait devenir un art international, sans toute fois perdre ses racines espagnoles. Son expansion n'est pas finie.

 

 

 

 


La paella
envoyé par emiliacartier

50, rue des Vinaigriers - 75010 PARIS

Tel : 01 46 07 28 89
Fax : 01 46 07 31 68

Ouvert tous les jours sauf Lundi
De 12H à 14H30 et de 19H à 23H
Le Samedi jusqu'à 00H

Métros : Chateau d'Eau / Jacques-Bonsergent
Parking : St Laurent

Partager cet article

Repost 0
Published by sylvie - dans A table !
commenter cet article

commentaires

Franck 21/05/2011 15:19


Arrivée en terrasse : 18 h 15. Prise de commande : 18 h 35. Verres apportés : 18h45. Pourtant on voyait plusieurs serveuses à l'intérieur et il n'y avait pas une foule de clients tant à l'intérieur
qu'à l'extérieur. Du coup on est allé manger ailleurs de crainte qu'on ne nous serve le plat qu'au petit déjeuner. Dommage, dommage. Le restaurant le plus ancien de la capitale s'essouffle ?


patricia 09/01/2011 00:04


Suite à notre conversation un soir d'octobre, j'ai suivi votre conseil et nous avons dîné dans ce resto. C'était délicieux. Mais j'ai deux remarques à faire : le niveau sonore de la TV et l'accueil
un peu glacé du patron. Dommage, dommage...


ARTARIT-CHOIZEAU Claudine 19/12/2010 00:26


Notre petite-fille de huit , Capucine , raffole de paella .
Hier soir , 17 Décembre 2010 , nous l'avons emmenée dans ce restaurant qui nous avait été vivement recommandé.
Soirée remarquable : la paella est sublime , goûteuse , garnie à souhaits de produits parfaitement frais .
Le service est impeccable , le temps passé à table est parfait , le vin , Sangre de Torro ....divin , les desserts ...un régal ! Quant au personnel ..Ils sont tous prévenants , souriants ,
attentifs , sans être indiscrets . Ils sont charmants et Capucine s'est vite fait un complice en la personne de Jérôme , une personne particulièrement remarquable . Nous y retournerons , c'est déjà
prévu !
Bravo " La Paella " on se sent bien chez vous .


stickers palmier 18/06/2009 16:44

A partager en famille.
Cette petite merveille est a consommer sans modération.
J'aime beaucoup l'originalité des mélanges des ingrédients.
Bravo encore de nous faire connaître ce plaisir.

sylvie 31/07/2009 18:33


Nous aussi on la déguste parfois en famille puisque La Paella est notre "annexe".
Les produits sont toujours frais ! Et ça se sent, surtout concernant les poissons. Le secret : le patron va à Rungis trois fois par semaine à l'aube choisir lui-meme. Qui dit mieux ?


Accueil

bouton-retour.gif

Cliquez pour partager cet article

plus largement sur le web. Merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bonnes adresses

CONSEIL : Lorsque vous souhaitez contacter l'un des membres de cette liste, utilisez ses coordonnées et non celles du blog !

 


Les Vinaigriers

 

Entre deux - Fast Good - 63 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Atelier Porte-Soleil - 57 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Résidence Magenta - Maison de retraite - 54/60 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

La page blanche - Papeterie et imprimerie - 53 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

SOFT HÔTEL - Hôtel - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Michelle Sauvalle - Perles de verre et verre soufflé - 51 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

IEC REPRO - Reprographie, plans, PAO - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La paella - Restaurant - 50 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Zigouzis - Bijoux de créateurs, jouets, trouvailles - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 
DESIDERO - Bijoux argent - 49 rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA TAVERNE DE ZHAO - Restaurant de spécialités Xi'an - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Halley Erik - Plumassier brodeur - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

Pharmacie du Canal Saint-Martin - 44 rue des Vinaigriers/38 rue Lucien Sampaix 75010 Paris   


CHEZ FAFA - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris


KOCAN-LEPOUTRE & LEVAYANC - Kinésithérapeutes - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

L'agneau doré - 44 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Les deux singes - Restaurant - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris  
 

Cinquièmes cordes - agent et producteur artistique - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

TRAFFIC - montage image et mixage son - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 


VERONIQUE NORDEY - Formation de l'acteur - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Anne Cahen - Décoratrice d'intérieure - 41 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

O'39 - Restaurant - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Boulangerie Patisserie B TH Martin - Artisan boulanger - 39 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Arts-Immobilier - Agence immobilière - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

ISABELLE - Confection féminine - 38 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La compagnie Turbul - Arts de rue - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Poursin - spécialiste de la boucle en laiton - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

PICCOLI CUGINI - Restaurant Italien - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris


LA FABRIQUE A GÂTEAUX - Pâtisserie - 34 rue des vinaigriers 75010 Paris  


LAURENCE MARGOT - Illustratrice - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Franprix - supermarché - 31/33 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Philippe le libraire - 32 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

MA-LICE - illustratrice, créatrice, 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

VikArt Studio / Self Color - Laboratoire Photo - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

LOFT DESIGN BY  - Vêtements et accessoires - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

PACIFIC PARQUET - Baignoires, parquets et maisons en bois - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris  

 

KANN DESIGN  - Mobilier et luminaires - 28 rue des Vinaigriers 75010 Paris

  

La piñata - Tout pour faire la fête - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

   

TOTUM - Produits d'Amérique du Sud - 23 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

TOBORE - Restaurant africain - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

CAFE CRAFT - Cyber Café des travailleurs indépendants - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LES GARIBALDIENS - Association - 20 rue des Vinaigriers 75010 Paris


RENE PETILLON - BD et illustration de presse - rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LUCE - chanteuse - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA BAÏTA - Maroquinerie - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

SONIA DUBOIS - comédienne - quelque part dans le quartier

 

Tous autres les professionnels de la rue des Vinaigriers

 

 

Les « anciens » Vinaigriers

 

La petite façon - Linge de lit bébé - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Comme une fleur/La galerie végétale - Fleuriste, galerie - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris

 

Santa Sed - FERME !!! - 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris   


Nad Look - Coiffeur-Coloriste - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris 

 

LE BISTROT DES FAUBOURGS - Restaurant - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Lady Fitness - Club de gym pour femmes - 47 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Marco Polo de Paris - articles de voyage et de maroquinerie - 30 rue des Vinaigriers 75010 Paris


Les voisins des Vinaigriers, à deux pas...


 

LE MANOIR HANTE - Sensations - 18 rue de Paradis, 75010 Paris 

 

LA BIDOUILLE - commerce équitable & ateliers pour enfants - 13 rue des Récollets, 75010 Paris

  

POTERIE ET COMPAGNIE - céramique à la vente et animation - 3 cité Riverain, 75010 Paris


BOB'S JUICE BAR - bar bio et végétarien -15 rue Lucien Sampaix, 75010 Paris

 

PETITS PLIS - Bijoux Origami - Rue des Recollets, 75010 Paris

 

LE TAMANOIR EST BLANC - Pâtissier-traiteur - 71 rue du Fb St Martin, 75010 Paris


YAZOUE - Coiffure « studio » à domicile - 75010 Paris


Ailleurs dans le 10ème


Par ici les sorties

 

Les lieux culturels du 10ème

 

Toutes les pharmacies du 10ème  


Squares, parcs et jardins  


Par ici la baignade


 

Vos infos sur le blog ?

C'est ici !
email.jpg

A ne pas manquer !

mon-blog-se-nourrit-de-vos-commentaires-150.png