Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 07:59

Cassandre61-2.jpgPourquoi Cassandre ?

Lorsqu’en 1995, nous nous sommes lancés dans cette aventure éditoriale, nous avions de grands ancêtres et d’estimables collègues, mais aucun n’allait alors dans le sens d’un lieu de débat propice à l’avancée de nouvelles idées, cette agora qui nous paraissait nécessaire. Pour la première fois depuis longtemps, une équipe s’attachait à éclairer les aspects peu visibles du paysage artistique et culturel français.

Observateurs du monde des arts depuis de nombreuses années, il nous paraissait évident que la presse française souffrait d’un manque. Celui d’un lieu éditorial ouvert à des réflexions extérieures au monde artistique, émanant de penseurs venus de domaines comme la sociologie, l’ethnologie ou l’histoire, pour témoigner de la réalité du paysage artistique français.

Depuis la fin de la période qui a vu fleurir un certain nombre de revues artistiques et littéraires au début de ce siècle, nous avons assisté au déclin de la presse spécialisée, seule en mesure d’accomplir un travail de fond sur la réalité artistique et culturelle contemporaine, tant dans notre pays qu’en Europe.

La presse nationale généraliste et les médias consacrent de moins en moins d’espace à des expériences de terrain qui se déroulent en régions, parfois dans des lieux de relégation et souvent hors institutions. Seules les productions importantes, souvent d’origine parisienne, peuvent espérer trouver une véritable reconnaissance médiatique. À une époque où la (re)construction d’une culture diverse et commune prenant en compte la réalité humaine d’une société à la fois menacée d’individualisme et d’uniformisation est une question brûlante, peut-on laisser dans l’ombre un pan entier de la vie culturelle du pays ?

Depuis le début, la mission que nous sommes donnée est de montrer qu’un réseau très riche d’activités et de démarches peu visibles qui se déroule dans la durée et avec les différentes populations, a une importance capitale pour la santé morale et intellectuelle de nos concitoyens.

Évolution

Cassandre2.jpg Une équipe de journalistes spécialisés désireux de répondre à la nécessité d’un espace éditorial propice à une confrontation des idées s’est réunie en 1995 autour de Nicolas Roméas - alors journaliste à France Culture - pour créer la revue Cassandre, en faisant le pari d’une prise de conscience des acteurs culturels ; des professionnels de la scène et de l’art, des amateurs, des professeurs, universitaires, étudiants, élèves de cours de théâtres, citoyens « éclairés » de tous horizons...
Depuis son premier numéro, Cassandre propose des entretiens avec des sociologues, des philosophes ou des historiens, des dossiers thématiques sur des sujets habituellement peu ou mal explorés - l’évolution des politiques culturelles, les nouvelles formes de résistance artistique, le numérique et l’art - ainsi que sur la situation d’équipes artistiques à l’étranger, des portraits d’équipes, des agora ouvertes à des acteurs extérieurs, des chroniques...
Le travail d’analyse et de critique n’est jamais neutre, mais toujours relié au désir de voir l’art jouer un rôle actif parmi les hommes. Cassandre a aujourd’hui réussi le pari d’être une agora de papier accueillant des paroles d’un haut niveau, sans craindre la polémique.

Les lecteurs qui s’interrogent sur l’avenir de notre société ne se suffisent plus de revues confidentielles destinées à une « élite » ou, de l’autre côté, de magazines traitant superficiellement de problèmes graves lorsqu’ils sont à la mode. Il s’agit de développer un nouveau type de publication qui ne soit ni un magazine ni une revue au sens classique, mais un lieu éditorial d’un genre inédit qui permette au plus grand nombre de s’informer sur des sujets a priori difficiles, mais dont la connaissance est essentielle à ceux qui sont concernés par l’idée d’une culture citoyenne exigeante.

Pourquoi Horschamp aux Récollets ?

De nombreuses équipes artistiques œuvrent au plus près de l’humain et de ce qu’on nomme le champ « sociétal » - dans les prisons, les banlieues, les hôpitaux psychiatriques, en milieu rural... Il ne s’agit évidemment pas pour elles d’offrir une « occupation » ou une « animation » à des populations marginalisées, mais de leur permettre, à travers le geste artistique, de renouer avec une parole, une expression, une socialisation ; de retrouver non seulement un « accès » à l’art et la culture, mais de s’approprier des langages et des symboles essentiels à une communauté humaine.

Il s’agit ici de la véritable force de l’art, non d’ « animation » ou de « réparation des fractures ». Il n’y a pas un art qui serait de « deuxième catégorie ». Ce que nous analysons avec cette revue et constitue la matière première des diverses activités du pôle de ressources Horschamp, c’est ce que ces pratiques peu visibles recèlent d’efficacité dans la transmission et l’échange par le moyen de l’émotion, de la fulgurance artistique. Cela demande une grande exigence. Les sources contemporaines de cette prise de conscience sont notamment à chercher du côté de la première décentralisation théâtrale française, celle de l’immédiate après-guerre. Et si l’on cherche un exemple contemporain on peut penser au travail du plasticien Thomas Hirschorn ou à celui de Pippo DelBono, homme de théâtre inclassable que le Festival d’Avignon a fini par consacrer.

Cet art-là ne peut simplement être évalué à l’aune des critères de la critique artistique classique, vouée à l’analyse d’un objet. Il nécessite des croisements de regards : celui du critique, mais aussi celui du sociologue, du philosophe, de l’historien, de l’ethnologue. Et celui de tous ces gens que l’on nomme « public ».

L’objet du centre de ressources Horschamp est d’offrir aux équipes qui cherchent dans cette direction et à ceux qui les accompagnent des outils d’analyse critique et de mise en perspective, pour valoriser des pratiques qui échappent au champ habituel de la critique et faire exister un cadre commun de réflexion sur leur développement.

Cela exige de faire vivre un pôle de réflexion, d’analyse, de mise en commun des ressources, d’organisation de rencontres. Ce pôle, nous l’avons mis en chantier il y a dix ans ans, avec le soutien du ministère de la Culture et de plusieurs partenaires publics, et dont la revue Cassandre est au fil du temps le reflet.

L’installation de Horschamp au Couvent des Récollets a permis de renforcer ce pôle au service des pratiques artistiques porteuses de lien social, en lui offrant un rayonnement national, européen, et le plus large possible au niveau mondial, Il s’agit de donner à voir, à analyser et à débattre de ces pratiques dans un lieu référent, accessible aussi bien à un public de proximité qu’aux artistes, aux étudiants et aux experts. Il s’agit quelques mots de matérialiser notre travail d’information, de mutualisation et d’analyse, dans un pôle de réflexion et d’informations autour de ces grands thèmes qui, nous le pensons, concernent l’avenir de notre civilisation.

L’équipe de Cassandre/Horschamp

Partager cet article

Repost 0
Published by sylvie - dans Culture Xe
commenter cet article

commentaires

Accueil

bouton-retour.gif

Cliquez pour partager cet article

plus largement sur le web. Merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bonnes adresses

CONSEIL : Lorsque vous souhaitez contacter l'un des membres de cette liste, utilisez ses coordonnées et non celles du blog !

 


Les Vinaigriers

 

Entre deux - Fast Good - 63 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Atelier Porte-Soleil - 57 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Résidence Magenta - Maison de retraite - 54/60 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

La page blanche - Papeterie et imprimerie - 53 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

SOFT HÔTEL - Hôtel - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Michelle Sauvalle - Perles de verre et verre soufflé - 51 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

IEC REPRO - Reprographie, plans, PAO - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La paella - Restaurant - 50 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Zigouzis - Bijoux de créateurs, jouets, trouvailles - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 
DESIDERO - Bijoux argent - 49 rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA TAVERNE DE ZHAO - Restaurant de spécialités Xi'an - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Halley Erik - Plumassier brodeur - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

Pharmacie du Canal Saint-Martin - 44 rue des Vinaigriers/38 rue Lucien Sampaix 75010 Paris   


CHEZ FAFA - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris


KOCAN-LEPOUTRE & LEVAYANC - Kinésithérapeutes - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

L'agneau doré - 44 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Les deux singes - Restaurant - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris  
 

Cinquièmes cordes - agent et producteur artistique - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

TRAFFIC - montage image et mixage son - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 


VERONIQUE NORDEY - Formation de l'acteur - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Anne Cahen - Décoratrice d'intérieure - 41 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

O'39 - Restaurant - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Boulangerie Patisserie B TH Martin - Artisan boulanger - 39 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Arts-Immobilier - Agence immobilière - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

ISABELLE - Confection féminine - 38 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La compagnie Turbul - Arts de rue - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Poursin - spécialiste de la boucle en laiton - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

PICCOLI CUGINI - Restaurant Italien - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris


LA FABRIQUE A GÂTEAUX - Pâtisserie - 34 rue des vinaigriers 75010 Paris  


LAURENCE MARGOT - Illustratrice - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Franprix - supermarché - 31/33 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Philippe le libraire - 32 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

MA-LICE - illustratrice, créatrice, 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

VikArt Studio / Self Color - Laboratoire Photo - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

LOFT DESIGN BY  - Vêtements et accessoires - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

PACIFIC PARQUET - Baignoires, parquets et maisons en bois - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris  

 

KANN DESIGN  - Mobilier et luminaires - 28 rue des Vinaigriers 75010 Paris

  

La piñata - Tout pour faire la fête - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

   

TOTUM - Produits d'Amérique du Sud - 23 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

TOBORE - Restaurant africain - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

CAFE CRAFT - Cyber Café des travailleurs indépendants - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LES GARIBALDIENS - Association - 20 rue des Vinaigriers 75010 Paris


RENE PETILLON - BD et illustration de presse - rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LUCE - chanteuse - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA BAÏTA - Maroquinerie - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

SONIA DUBOIS - comédienne - quelque part dans le quartier

 

Tous autres les professionnels de la rue des Vinaigriers

 

 

Les « anciens » Vinaigriers

 

La petite façon - Linge de lit bébé - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Comme une fleur/La galerie végétale - Fleuriste, galerie - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris

 

Santa Sed - FERME !!! - 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris   


Nad Look - Coiffeur-Coloriste - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris 

 

LE BISTROT DES FAUBOURGS - Restaurant - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Lady Fitness - Club de gym pour femmes - 47 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Marco Polo de Paris - articles de voyage et de maroquinerie - 30 rue des Vinaigriers 75010 Paris


Les voisins des Vinaigriers, à deux pas...


 

LE MANOIR HANTE - Sensations - 18 rue de Paradis, 75010 Paris 

 

LA BIDOUILLE - commerce équitable & ateliers pour enfants - 13 rue des Récollets, 75010 Paris

  

POTERIE ET COMPAGNIE - céramique à la vente et animation - 3 cité Riverain, 75010 Paris


BOB'S JUICE BAR - bar bio et végétarien -15 rue Lucien Sampaix, 75010 Paris

 

PETITS PLIS - Bijoux Origami - Rue des Recollets, 75010 Paris

 

LE TAMANOIR EST BLANC - Pâtissier-traiteur - 71 rue du Fb St Martin, 75010 Paris


YAZOUE - Coiffure « studio » à domicile - 75010 Paris


Ailleurs dans le 10ème


Par ici les sorties

 

Les lieux culturels du 10ème

 

Toutes les pharmacies du 10ème  


Squares, parcs et jardins  


Par ici la baignade


 

Vos infos sur le blog ?

C'est ici !
email.jpg

A ne pas manquer !

mon-blog-se-nourrit-de-vos-commentaires-150.png