Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 02:54
Samedi soir, nous avons eu envie de dîner " Sud-Ouest ". En avant donc pour une fin de soirée chez papa. Et là, surprise, surprise : restô fermé, salariés en grève, soutien de la CGT... Que s'est-il passé ?


Avec le recul, ça le fait rigoler. «Trois personnes sont entrées dans le restaurant, peu avant 10 heures, mardi. Elles ont commandé des cafés. Je leur ai dit : "Installez-vous. Vous êtes chez vous." Ils m’ont répondu : "C’est sympa. Nous avons une grève qui va commencer"», raconte Bruno Druilhe, le patron des restaurants Chez Papa (trois établissements à Paris). Quelques minutes plus tard, les syndicalistes sont rejoints par les sans-papiers qui travaillent dans ses établissements et leur comité de soutien.

 

Depuis, ce patron bon vivant, au fort accent aveyronnais, est excédé. Moins par la vingtaine de sans-papiers qui occupent son restaurant du Xe arrondissement que par la situation administrative qui les a amenés là.

Ils viennent du Mali, de Mauritanie, du Sénégal, de Côte-d’Ivoire ou de Tunisie. Certains travaillent dans ces bistrots spécialisés dans la cuisine du Sud-Ouest depuis neuf ans. L’employeur assure qu’il n’a rien à se reprocher. «Lorsque je les ai embauchés, ils m’ont tous donné des photocopies de pièces d’identité. Les numéros ont été acceptés par l’Urssaf.» Des cartes d’identité faciles à se procurer glisse un sans-papiers : «Entre 150 et 200 euros.»

Bruno Druilhe a découvert le pot aux roses en juillet. Comme l’y obligeait un décret du 1er juillet 2007, il a dû vérifier l’authenticité des papiers de ses salariés. «La préfecture m’a répondu qu’ils étaient faux.» Ce qui, selon le patron, ne les a pas empêchés de payer des impôts, un loyer, des assurances… D’ailleurs, c’est l’ANPE ou des cabinets de recrutements qui lui ont recommandé ces employés.

Il tend une offre d’emploi : «Je propose 1426,36 euros brut, en CDI pour 35 heures.» Sur une soixantaine de réponses, «52 ou 53 venaient d’Afrique.» Voilà le nœud du problème pour le patron : «On manque de main-d’œuvre.» Personne ne veut faire ce travail difficile pour un tel salaire. Les cuisiniers diplômés demandent le double. Bruno Druilhe martèle qu’il a toujours respecté la convention collective. «J’attendais que leurs démarches de régularisation aboutissent. Ils avaient le droit de travailler avec leurs documents provisoires.» Hors de question pour lui de licencier ses employés (seize rien qu’à Paris), ils lui sont trop précieux. «Pour réussir un bon axoa [plat basque à base de veau, de d’oignons et de poivrons, ndlr], il faut une certaine sensibilité. Ça m’a pris beaucoup de temps pour les encadrer et les former

Issaga, l’un des grévistes, confie que c’est justement pour ce savoir-faire qu’il travaille Chez Papa. Il est venu en France pour «acquérir des notions en cuisine française. Les bons cuisiniers sénégalais ont tous fait ça». Du coup, Bruno Druilhe s’est rangé du côté de ses salariés : «Ce n’est pas pour dégager mon restaurant. Je veux qu’ils soient régularisés parce que je trouve ça stupide de ne pas donner de papiers à des gens qui ont un emploi, un contrat, et travaillent là depuis des années.» Son syndicat (le Synhorcat) s’occuperait de l’affaire avec la préfecture.

En attendant, les patrons de la restauration se font discrets, «de peur qu’il ne leur arrive la même chose», estime le patron de Chez Papa. Mais d’autres dirigeants d’établissements l’ont tout de même appelé. Bruno Druilhe assure : «J’ai reçu une cinquantaine de coups de fils de soutien.»

 

GAËL COGNÉ - Libération



Communiqué de presse publié par " Papa " 

Suite à l’occupation d’un restaurant et certaines déclarations que l’on a pu lire. Papa ne peut laisser passer des contre-vérités propagées par des gens extérieurs à l’entreprise et n’ayant pas tous les éléments du dossier.

Chez Papa, les salariés qu’ils soient munis de papiers avérés faux ou vrais, en situation régulière ou non, sont tous dûment déclarés et payés selon les mêmes dispositions légales et conventionnelles.

- Depuis juillet 2007 la loi oblige les employeurs à vérifier auprès de la Préfecture l’authenticité des papiers d’identité fournis par les salariés étrangers.

Voilà aujourd’hui d’où vient l’effervescence des Vrais Faux Papiers

- Suite au contrôle d’identité effectué en Préfecture, Papa a donc été contraint de suspendre, voire de licencier ces salariés travaillant depuis plus de deux ans dans la société,

Car l’emploi d’une personne sans papier est sanctionné pénalement.

Mais Papa continue à soutenir et accompagner ses salariés dans leur démarche de régularisation à la Préfecture de police.



Communiqué de presse de Rémi Féraud, Maire du 10e arrondissement, et de Tony Dreyfus, député de la 5e circonscription, au sujet de la grève des salariés sans-papiers.

Depuis le début de cette semaine, plusieurs centaines de salariés sans-papiers se sont mis en grève pour demander leur régularisation. Nous sommes allés aujourd’hui manifester notre solidarité aux employés du restaurant « Chez Papa » qui participent au mouvement dans le 10ème arrondissement.

C’est avec courage qu’ils sortent de la clandestinité pour demander de pouvoir continuer de travailler légalement. Les emplois qu’ils occupent, parfois depuis plusieurs années, font en effet partie de secteurs dits « sous tension », où il est reconnu que la main d’œuvre est déficitaire.

Le gouvernement est pris dans ses contradictions : il veut soi-disant « choisir » une immigration de travail mais refuse de prendre en compte les femmes et les hommes qui travaillent effectivement dans notre pays et les maintient dans la clandestinité. C’est l’ensemble de la politique d’immigration menée actuellement qui se révèle ainsi à la fois injuste et aberrante.

Nous exigeons donc du gouvernement qu’il entame le dialogue avec les représentants des grévistes et qu’il réponde favorablement à leurs revendications légitimes.

Tony Dreyfus, Député du 10ème arrondissement

Rémi Féraud, Maire du 10ème arrondissement



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

bouton-retour.gif

Cliquez pour partager cet article

plus largement sur le web. Merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bonnes adresses

CONSEIL : Lorsque vous souhaitez contacter l'un des membres de cette liste, utilisez ses coordonnées et non celles du blog !

 


Les Vinaigriers

 

Entre deux - Fast Good - 63 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Atelier Porte-Soleil - 57 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Résidence Magenta - Maison de retraite - 54/60 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

La page blanche - Papeterie et imprimerie - 53 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

SOFT HÔTEL - Hôtel - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Michelle Sauvalle - Perles de verre et verre soufflé - 51 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

IEC REPRO - Reprographie, plans, PAO - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La paella - Restaurant - 50 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Zigouzis - Bijoux de créateurs, jouets, trouvailles - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 
DESIDERO - Bijoux argent - 49 rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA TAVERNE DE ZHAO - Restaurant de spécialités Xi'an - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Halley Erik - Plumassier brodeur - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

Pharmacie du Canal Saint-Martin - 44 rue des Vinaigriers/38 rue Lucien Sampaix 75010 Paris   


CHEZ FAFA - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris


KOCAN-LEPOUTRE & LEVAYANC - Kinésithérapeutes - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

L'agneau doré - 44 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Les deux singes - Restaurant - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris  
 

Cinquièmes cordes - agent et producteur artistique - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

TRAFFIC - montage image et mixage son - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 


VERONIQUE NORDEY - Formation de l'acteur - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Anne Cahen - Décoratrice d'intérieure - 41 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

O'39 - Restaurant - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Boulangerie Patisserie B TH Martin - Artisan boulanger - 39 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Arts-Immobilier - Agence immobilière - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

ISABELLE - Confection féminine - 38 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La compagnie Turbul - Arts de rue - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Poursin - spécialiste de la boucle en laiton - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

PICCOLI CUGINI - Restaurant Italien - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris


LA FABRIQUE A GÂTEAUX - Pâtisserie - 34 rue des vinaigriers 75010 Paris  


LAURENCE MARGOT - Illustratrice - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Franprix - supermarché - 31/33 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Philippe le libraire - 32 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

MA-LICE - illustratrice, créatrice, 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

VikArt Studio / Self Color - Laboratoire Photo - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

LOFT DESIGN BY  - Vêtements et accessoires - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

PACIFIC PARQUET - Baignoires, parquets et maisons en bois - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris  

 

KANN DESIGN  - Mobilier et luminaires - 28 rue des Vinaigriers 75010 Paris

  

La piñata - Tout pour faire la fête - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

   

TOTUM - Produits d'Amérique du Sud - 23 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

TOBORE - Restaurant africain - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

CAFE CRAFT - Cyber Café des travailleurs indépendants - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LES GARIBALDIENS - Association - 20 rue des Vinaigriers 75010 Paris


RENE PETILLON - BD et illustration de presse - rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LUCE - chanteuse - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA BAÏTA - Maroquinerie - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

SONIA DUBOIS - comédienne - quelque part dans le quartier

 

Tous autres les professionnels de la rue des Vinaigriers

 

 

Les « anciens » Vinaigriers

 

La petite façon - Linge de lit bébé - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Comme une fleur/La galerie végétale - Fleuriste, galerie - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris

 

Santa Sed - FERME !!! - 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris   


Nad Look - Coiffeur-Coloriste - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris 

 

LE BISTROT DES FAUBOURGS - Restaurant - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Lady Fitness - Club de gym pour femmes - 47 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Marco Polo de Paris - articles de voyage et de maroquinerie - 30 rue des Vinaigriers 75010 Paris


Les voisins des Vinaigriers, à deux pas...


 

LE MANOIR HANTE - Sensations - 18 rue de Paradis, 75010 Paris 

 

LA BIDOUILLE - commerce équitable & ateliers pour enfants - 13 rue des Récollets, 75010 Paris

  

POTERIE ET COMPAGNIE - céramique à la vente et animation - 3 cité Riverain, 75010 Paris


BOB'S JUICE BAR - bar bio et végétarien -15 rue Lucien Sampaix, 75010 Paris

 

PETITS PLIS - Bijoux Origami - Rue des Recollets, 75010 Paris

 

LE TAMANOIR EST BLANC - Pâtissier-traiteur - 71 rue du Fb St Martin, 75010 Paris


YAZOUE - Coiffure « studio » à domicile - 75010 Paris


Ailleurs dans le 10ème


Par ici les sorties

 

Les lieux culturels du 10ème

 

Toutes les pharmacies du 10ème  


Squares, parcs et jardins  


Par ici la baignade


 

Vos infos sur le blog ?

C'est ici !
email.jpg

A ne pas manquer !

mon-blog-se-nourrit-de-vos-commentaires-150.png