Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 02:05

Un ex-adjoint PS à la mairie du Xe arrondissement de Paris a été condamné mardi à six mois d'emprisonnement avec sursis pour détention d'images pédophiles par le tribunal correctionnel de Paris.

Julien Bobot, 34 ans, a été condamné pour avoir téléchargé et consulté sur internet des images pornographiques mettant en scène des mineurs âgés de 2 à 15 ans sur son ordinateur personnel et sur son lieu de travail, de juin 2007 à la mi-mai 2009. Dénoncé par une collègue de travail, ce chargé de mission au sein de la Ligue de l'enseignement a été interpellé il y a deux semaines par la Brigade de protection des mineurs.

Egalement adjoint aux questions scolaires à la mairie du Xe, mandat dont il a démissionné depuis son arrestation, Julien Bobot a reconnu les faits en garde à vue et lors de l'audience de mardi devant la 15e chambre correctionnelle. «Depuis deux semaines, je me pose la question de savoir pourquoi j'ai fait cela alors que je n'ai pas à me plaindre de ma vie», a expliqué d'un ton posé ce père de deux enfants de 1 et 3 ans. Sans antécédent judiciaire, ni «anomalie mentale» selon un expert psychiatre, il s'est dit parfaitement conscient de transgresser la loi en visionnant, téléchargeant et archivant des images d'enfants abusés sexuellement.

«D'une certaine façon, le fait que cela s'arrête et que je me demande "pourquoi ?" est une forme de soulagement», a-t-il ajouté, en soulignant que, depuis sa garde à vue et sa convocation au tribunal, il avait pris rendez-vous avec un psychiatre et un psychanalyste. Le tribunal n'a pas suivi le parquet qui avait requis un suivi socio-judiciaire avec une obligation de soin pendant trois ans.

En prononçant six mois d'emprisonnement avec sursis, «le tribunal a souhaité vous faire confiance et considérer que vous allez effectivement suivre une psychothérapie», a expliqué au prévenu la présidente Marie-Françoise Guidolin. Julien Bobot devra, en outre, verser un euro symbolique à la Ligue de l'enseignement, partie civile.


Une première mondiale à Berlin

C'est un projet unique au monde mené à l'hôpital La Charité de Berlin: soigner des pédophiles avant qu'il ne passent à l'acte, par un long travail de psychologie basé sur la maîtrise de leurs pulsions.

 

Depuis 2005, près de 500 hommes et deux femmes bien décidés à les surmonter, ont contacté l'Institut de sexologie du célèbre hôpital pour suivre un traitement, anonyme et gratuit, étalé sur 45 séances hebdomadaires, individuelles ou en groupe. Vu le nombre limité de places, seule une centaine de "patients" ont jusqu'ici pu être suivis. "Ils savent qu'ils ont cette tendance et cherchent une aide", explique à l'AFP le directeur du projet, le docteur Klaus Beier. "Ils hésitent longtemps avant de venir", ajoute-t-il, précisant que, pour être acceptés, ils ne doivent pas être sous le coup d'une enquête judiciaire.

 

Un programme qui s'adresse donc aux pédophiles en sommeil, qui ne tombent pas dans le champ de la statistique. En Allemagne, selon les estimations, 20.000 mineurs sont chaque année victimes de pédophiles, même si les chiffres réels sont d'après les experts bien plus élevés car des enfants vont rarement déposer plainte de leur propre chef.

 

Le profil type du pédophile? Il n'existe pas, selon le médecin Beier qui compte "tous les types de personnalité, tous les groupes de revenus, tous les niveaux intellectuels" dans son projet. La plupart sont toutefois attirés par des garçons. Tous ont en commun une grande peur d'être dénoncés à la justice, d'"être isolés socialement". Encadrés par plusieurs médecins et psychologues, ils doivent tout d'abord accepter le fait que leur attirance sera toujours là.

 

"Cette structure (sexuelle) n'est pas modifiable, à l'instar de toutes les autres", explique le médecin. "Beaucoup imaginent en arrivant que ça partira", et c'est donc souvent un choc pour les patients de réaliser le contraire. Ce qui signifie se rendre compte qu'ils ne pourront jamais assouvir leur sexualité, pour ceux étant exclusivement pédophiles. Dans le traitement, les patients doivent apprendre à mesurer la portée d'une acte, et surtout que l'enfant n'est jamais celui ou celle qui provoque le désir, par un regard ou une attitude. Dans des jeux de rôle, ils se mettent dans la peau d'un mineur pour tenter de comprendre ce qu'il ou elle peut endurer. Le docteur Beier ajoute que les patients doivent aussi apprendre à renoncer à toute forme de pornographie pédophile, dont la consultation est en soi répréhensible.

 

Le traitement, éventuellement appuyé par une prise d'un anti-androgène, un médicament annulant l'effet biologique de la testostérone, est organisé en panels de discussion. Le plus souvent pour la première fois, les pédophiles rencontrent ainsi leurs semblables, la confrontation aidant à mieux sortir de soi-même.

 

"Je déteste mes tendances, je les trouve à gerber", dit Ralf P., un patient pour lequel la compagnie de petite filles peut vite se transformer en calvaire. "Mais je n'ai jamais abusé d'un enfant", assure-t-il. "Dans le débat public, un pédophile est cloué au pilori rien que pour ses tendances, même s'il n'a rien commis. Cela est injuste car nul ne peut décider de ses préférences sexuelles, et l'on ne devrait condamner que les actes", affirme le médecin.

 

Interrogé sur les propos du candidat conservateur à la présidence française Nicolas Sarkozy qui s'est dit "incliné (...) à penser qu'on naît pédophile", M. Beier affirme que la pédophile est "multifactorielle". "Des facteurs biologiques, par exemple génétiques, ne suffisent pas " pour développer la déviance, "s'ils ne sont pas accompagnés de facteurs psycho-sociaux, et vice-versa".

 

Le programme de prévention de La Charité relayé par une campagne d'affichage est financé par des fonds privés. Même s'il est trop tôt pour évaluer son succès sur le long terme, il sera présenté à des représentants des ministères de la Justice des 27 pays membres de l'Union européenne le 4 juin à Berlin.




Qu'est-ce que la pédophilie ?

Une interview du Dr Roland Coutanceau,
expert psychiatre reconnu auprès des tribunaux.

Un article de www.psychologies.com

 

« On ne sait pas pourquoi un individu devient pédophile. Les théories à ce sujet sont toutes plus ou moins spéculatives. Mais il y a des pistes récurrentes. On a ainsi pu constater que nombre d’agresseurs (en proportion non négligeable : de 20 à 30 % selon les études) ont été eux-mêmes agressés dans leur enfance. C’est un élément à prendre en compte, mais il n’est ni nécessaire ni suffisant. Ce qui se passe à l’adolescence me paraît plus déterminant. La plupart des agresseurs semblent avoir eu une puberté marquée par l’inhibition et la frustration. Quelque chose a compliqué le passage vers une sexualité adulte, si bien que certains d’entre eux sont restés sur un érotisme prépubère.
En gros, ils continuent de jouer au docteur. Enfin, les pédophiles ont souvent une personnalité dysharmonique, caractérisée par l’instabilité et l’impulsivité. Lorsque ces trois éléments sont réunis (l’agression subie, l’adolescence difficile, la personnalité problématique), le cocktail peut être détonant.
»

 

Comment travaillez-vous avec les pédophiles ?

 

« Depuis que notre consultation a été médiatisée, vers 1995, nous recevons des hommes qui viennent de leur plein gré. Ils ont découvert en eux un attrait pour les enfants et ils sont assez responsables pour demander de l’aide afin d’éviter le passage à l’acte. Pour nous, c’est extrêmement intéressant parce que leur cas nous aide à comprendre ce qui manque à ceux qui passent à l’acte. Un pédophile dangereux, ce n’est pas seulement un sujet dont la sexualité est orientée vers les enfants, c’est surtout un individu qui s’autorise à agresser quelqu’un dont il voit bien qu’il n’est pas d’accord.


Le travail thérapeutique doit donc porter sur ces deux aspects. D’une part, on aide le sujet à mieux identifier ses fantasmes. Il y a des pédophiles qui se définissent comme tels, d’autres qui ne savent pas mettre de mots sur ce qu’ils sont. On l’aide aussi à former un jugement sur sa fantasmatique, à comprendre l’origine de son attirance pour les enfants (a-t-il peur d’avoir un partenaire adulte ? d’assumer une homosexualité ?).


D’autre part, au moyen de jeux de rôles ou de témoignages vidéo de victimes, on travaille la relation à l’autre : il s’agit d’apprendre à ne plus fonctionner sous emprise, à accepter que la réponse à sa demande dépende d’autrui, à y voir plus clair dans les désirs que l’on attribue à autrui. La plupart des agresseurs sexuels ont tendance à se faire une fausse idée de ce qui se passe dans la tête de leur proie. Certains s’imaginent que l’enfant est très excité à l’idée de découvrir la sexualité adulte. D’autres se fichent éperdument de ce qu’il peut ressentir. Il faut donc les aider à être plus lucides sur les répercussions de leurs actes.


Souvent, le travail thérapeutique se fait d’abord en groupe. La plupart des pédophiles sont en effet trop centrés sur eux-mêmes pour profiter d’une thérapie individuelle où ils ne feraient que s’appesantir sur leur nombril. En groupe, ils sont obligés de laisser la parole aux autres. Ils profitent des réflexions de ceux qui ont plus de sens critique et de maturité qu’eux. C’est une émulation. »

 

Ne devrait-on pas les soigner plutôt que les incarcérer ?

 

« Les peines encourues par les pédophiles varient de dix-huit mois à cinq ans en correctionnelle (pour les attouchements sans pénétration) et de dix à vingt ans aux assises (pour les viols sur mineurs). Le soin prévu par le jugement ne démarre qu’après la libération, soit plusieurs années après les faits, non par manque de moyens. C’est un choix éthique du législateur qui considère que la privation de liberté est déjà porteuse d’effets.
L’expérience prouve que, pour de nombreux pédophiles, le seul fait d’avoir été puni par la société, d’avoir rencontré l’opprobre et la honte, suffit à empêcher la récidive. Il ne faut pas imaginer les pédophiles comme des malades qui ne pourraient pas s’en sortir sans thérapie. Ce sont surtout des hommes qui s’autorisent le passage à l’acte. Même s’ils ont une personnalité immature et égocentrée, ils sont capables de réfléchir à leur acte et d’en tirer des leçons.
»



LA CASTRATION CHIMIQUE :

 

Une fausse bonne solution


Il s’agit de médicaments antihormones mâles qui inhibent la production de fantasmes et/ou l’érection. « Ils sont essentiellement prescrits aux sujets qui affirment qu’ils ne pourraient pas se contrôler sans ça. Ce qui est faux : tout être humain le peut », assure Roland Coutanceau.
Le contrôle est avant tout un processus mental. S’il ne choisit pas de se contrôler, le pédophile sous médicament peut toujours pénétrer un enfant avec un objet. Bien sûr, le médicament constitue un soulagement, et est parfois nécessaire dans certaines indications, mais il doit toujours être associé à une thérapie relationnelle. « Lorsqu’un prisonnier me demande des pilules pour ne pas recommencer à violer en sortant, c’est de mauvais augure. Cela signifie qu’il se vit lui-même non pas comme un humain responsable de ses actes mais comme une machine incontrôlable. »
Le but de la thérapie relationnelle est alors d’enseigner à cet homme que c’est à lui de se maîtriser et à personne d’autre.

 

 

 

 Lire également cet article

En raison des innombrables dérives observées dans les posts d'autres sites/blog évoquant cette actualité, nous prenons la décision de ne pas les autoriser ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

bouton-retour.gif

Cliquez pour partager cet article

plus largement sur le web. Merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bonnes adresses

CONSEIL : Lorsque vous souhaitez contacter l'un des membres de cette liste, utilisez ses coordonnées et non celles du blog !

 


Les Vinaigriers

 

Entre deux - Fast Good - 63 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Atelier Porte-Soleil - 57 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Résidence Magenta - Maison de retraite - 54/60 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

La page blanche - Papeterie et imprimerie - 53 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

SOFT HÔTEL - Hôtel - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Michelle Sauvalle - Perles de verre et verre soufflé - 51 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

IEC REPRO - Reprographie, plans, PAO - 52 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La paella - Restaurant - 50 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

Zigouzis - Bijoux de créateurs, jouets, trouvailles - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 
DESIDERO - Bijoux argent - 49 rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA TAVERNE DE ZHAO - Restaurant de spécialités Xi'an - 49 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Halley Erik - Plumassier brodeur - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

Pharmacie du Canal Saint-Martin - 44 rue des Vinaigriers/38 rue Lucien Sampaix 75010 Paris   


CHEZ FAFA - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris


KOCAN-LEPOUTRE & LEVAYANC - Kinésithérapeutes - 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

L'agneau doré - 44 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Les deux singes - Restaurant - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris  
 

Cinquièmes cordes - agent et producteur artistique - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 

 

TRAFFIC - montage image et mixage son - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris 


VERONIQUE NORDEY - Formation de l'acteur - 42 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Anne Cahen - Décoratrice d'intérieure - 41 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

O'39 - Restaurant - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Boulangerie Patisserie B TH Martin - Artisan boulanger - 39 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Arts-Immobilier - Agence immobilière - 39 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

ISABELLE - Confection féminine - 38 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

La compagnie Turbul - Arts de rue - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

Poursin - spécialiste de la boucle en laiton - 35 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

 

PICCOLI CUGINI - Restaurant Italien - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris


LA FABRIQUE A GÂTEAUX - Pâtisserie - 34 rue des vinaigriers 75010 Paris  


LAURENCE MARGOT - Illustratrice - 34 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Franprix - supermarché - 31/33 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

Philippe le libraire - 32 rue des vinaigriers 75010 Paris   

 

MA-LICE - illustratrice, créatrice, 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

VikArt Studio / Self Color - Laboratoire Photo - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris  

 

LOFT DESIGN BY  - Vêtements et accessoires - 29 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

PACIFIC PARQUET - Baignoires, parquets et maisons en bois - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris  

 

KANN DESIGN  - Mobilier et luminaires - 28 rue des Vinaigriers 75010 Paris

  

La piñata - Tout pour faire la fête - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris   

   

TOTUM - Produits d'Amérique du Sud - 23 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

TOBORE - Restaurant africain - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

CAFE CRAFT - Cyber Café des travailleurs indépendants - 22 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LES GARIBALDIENS - Association - 20 rue des Vinaigriers 75010 Paris


RENE PETILLON - BD et illustration de presse - rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

LUCE - chanteuse - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

LA BAÏTA - Maroquinerie - Rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

SONIA DUBOIS - comédienne - quelque part dans le quartier

 

Tous autres les professionnels de la rue des Vinaigriers

 

 

Les « anciens » Vinaigriers

 

La petite façon - Linge de lit bébé - 25 rue des Vinaigriers 75010 Paris

 

Comme une fleur/La galerie végétale - Fleuriste, galerie - 29 rue des vinaigriers 75010 Paris

 

Santa Sed - FERME !!! - 32 rue des Vinaigriers 75010 Paris   


Nad Look - Coiffeur-Coloriste - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris 

 

LE BISTROT DES FAUBOURGS - Restaurant - 55 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Lady Fitness - Club de gym pour femmes - 47 rue des vinaigriers 75010 Paris  


Marco Polo de Paris - articles de voyage et de maroquinerie - 30 rue des Vinaigriers 75010 Paris


Les voisins des Vinaigriers, à deux pas...


 

LE MANOIR HANTE - Sensations - 18 rue de Paradis, 75010 Paris 

 

LA BIDOUILLE - commerce équitable & ateliers pour enfants - 13 rue des Récollets, 75010 Paris

  

POTERIE ET COMPAGNIE - céramique à la vente et animation - 3 cité Riverain, 75010 Paris


BOB'S JUICE BAR - bar bio et végétarien -15 rue Lucien Sampaix, 75010 Paris

 

PETITS PLIS - Bijoux Origami - Rue des Recollets, 75010 Paris

 

LE TAMANOIR EST BLANC - Pâtissier-traiteur - 71 rue du Fb St Martin, 75010 Paris


YAZOUE - Coiffure « studio » à domicile - 75010 Paris


Ailleurs dans le 10ème


Par ici les sorties

 

Les lieux culturels du 10ème

 

Toutes les pharmacies du 10ème  


Squares, parcs et jardins  


Par ici la baignade


 

Vos infos sur le blog ?

C'est ici !
email.jpg

A ne pas manquer !

mon-blog-se-nourrit-de-vos-commentaires-150.png